Un long week-end sur la route attend Amiens

Battu lors des deux dernières rencontres de Ligue Magnus, Amiens aborde un long week-end avec deux matches au programme.

Un « back-to-back » à bien négocier

Lancés depuis dimanche dans le deuxième quart de la saison, les Gothiques retrouvent – déjà – Chamonix et Nice, deux équipes venues s’imposer au Coliseum cette saison. « On sait qu’on peut battre ces deux équipes, confie Mario Trabucco. Il nous a manqué une petite chose contre eux à chaque fois qu’on les a joués, et on va essayer de retrouver ça ce week-end. Nice, on pensait qu’on allait gagner ce match, mais on a donné deux buts et on a perdu… »

> Les Gothiques satisfaits de leur prestation

Les Amiénois vont surtout aborder, fait rare en saison régulière, deux matches en deux soirs. « J’ai joué quelques back-to-back en Angleterre il y a deux ans, explique Mario Trabucco. Ce n’est pas si difficile à gérer, on se prépare pour ça tout l’été ! Dès qu’on finit un match, que ce soit gagné ou perdu, on doit tout de suite penser au prochain, parce que le lendemain arrive vite. On s’entraîne tout l’été pour enchaîner deux voire trois matches s’il faut. Ca ne va pas être une excuse d’être fatigué. »

Amiens impatient de retrouver la glace

Comment aborder ce week-end loin d’être facile pour les Samariens ? « Il va falloir jouer de façon intelligente ce week-end, répond Mario Richer. On va devoir être solides défensivement, rester dans notre système et ne pas ouvrir le jeu. » Surtout, les Gothiques devront profiter d’être à l’extérieur pour prendre des points. « On joue mieux et on est plus patients à l’extérieur, donc il faut continuer comme ça, ajoute Richer. Les joueurs ont confiance quand on joue sur la route également. »

Les partenaires de Dimitri Thillet ont surtout fait le plein de confiance à Asnières et sont pressés de remonter sur la glace. « On est impatient de jouer parce qu’on a de la confiance et l’envie de s’arracher« , explique Thillet. « Il n’y a pas de questions à se poser, il va falloir gagner, prendre des points et être intenses du début à la fin. Ce sont des bonnes équipes, et il va falloir travailler dur« , termine quant à lui Baptiste Bruche.

Face à deux équipes qui possèdent « beaucoup de vitesse et des joueurs de talent« , Amiens, encore privé de Matima, devra se faire violence deux soirs de suite pour tenter de ramener six points et basculer dans une série positive.

A.R. avec R.P.

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

CHAMONIX – AMIENS

Vingt-et-unième journée avancée de Synerglace Ligue Magnus,

Vendredi 26 octobre, à 20h,

Richard Bozon, Chamonix,

Arbitrage de M. Crégut assisté de MM. Peurière et Barcelo

NICE – AMIENS

Treizième jouréne de Synerglace Ligue Magnus,

Samedi 27 octobre, à 19h15,

Jean Bouin, Nice,

Arbitrage de MM. Gremion et Bliek assistés de MM. Constantineau et Margry

Laisser un commentaire