Sentiments partagés pour les Hoplites

Pour leur premier match à domicile de l’année civile, les Hoplites ont été tenus en échec par le Phoenix de Wasquehal (1-1), samedi. Un partage des points frustrant, puisque concédé en toute fin de partie, mais somme toute logique au regard de la physionomie de la rencontre.

Amiens concrétise…

En course pour le maintien, Amiens a livré un solide match défensif contre Wasquehal, insuffisant néanmoins pour signer un troisième succès cette saison. Après un début de partie rythmé mais sans occasion franche, Postel allumait la première mèche sans parvenir à trouver le cadre (13e). Les visiteurs répliquaient rapidement en se procurant plusieurs chances de compter, profitant de plusieurs pertes de balle autour du but de Durand (15e, 17e, 29e). « Ce genre d’erreurs est toujours dangereux mais ça fait partie du jeu dans ce genre de match rythmé, où on décide de prendre des risques à la relance« , commente le gardien des Hoplites.

La deuxième période partait sur des bases toutes aussi élevées. Toudick ne pouvait dévier un lancer devant la cage (24e), tandis qu’il ne manquait que la finition à Brasseur après un rush en solitaire (26e). Et même si Verdier touchait le poteau (31e), Amiens pouvait s’estimer heureux de ne pas avoir concédé l’ouverture du score dans la minute suivante sur deux tentatives de Thibaut Van Nedervelde. Finalement, Van Vynckt était le premier à faire trembler les filets après un bon service de Postel sur sa gauche (1-0, 36e). Dans la foulée, l’international tricolore manquait le break après avoir pourtant parfaitement pivoté sur lui-même (37e).

…puis craque en fin de partie

Tout proches d’une victoire de prestige, les Hoplites subissaient la pression adverse en fin de rencontre. Van Nedervelde, encore lui, lançait vers la cage mais Sis manquait de promptitude pour prendre le rebond (54e). Tandis que Durand donnait le sentiment d’être infranchissable (49e, 55e). Au milieu de cette domination nordiste, Le Blanc ne convertissait pas une balle de match sur un cadeau adverse (56e). Un raté lourd de conséquences puisque Bösiger égalisait suite à un oubli de la défense picarde (1-1, 57e). Au rebond après un lancer de Lasseron, Postel ne pouvait redonner l’avantage aux siens (58e).

Satisfait du contenu mais quelque peu frustré par le résultat, Simon Durand préférait avant tout retenir le beau visage affiché par son équipe. « Même si on était tout proche d’une victoire, le nul reste un bon résultat. C’était une grosse équipe en face, on a livré un gros match et le résultat reflète la physionomie de la rencontre, reconnaît-il. On a essayé de bien défendre et de les prendre en contres, ça a plutôt bien marché et il ne nous a manqué que trois minutes pour l’emporter. » Une victoire qui aurait pu permettre aux Hoplites, qui joueront leur prochain match fin février contre les Nordiques, de faire un grand pas vers le maintien.

A défaut, les hommes d’Adrien Lhermitte retiendront donc la belle copie rendue contre un candidat au titre. De quoi susciter de l’espoir pour la suite de la saison.

R.P.

AMIENS-WASQUEHAL : 1-1 (0-0 ; 1-0 ; 0-1)

Buteurs : Van Vynckt (36e) pour Amiens ; Bösiger (57e) pour Wasquehal

Laisser un commentaire