Romain Bault : « C’est juste magnifique »

C’est l’histoire d’un enfant du club qui n’avait pas encore soulevé de trophée avec son club de toujours et qui vient d’écrire une histoire incroyable des Gothiques. Au bord des larmes, Romain Bault savourait un moment historique.

Romain Bault, remporter un trophée avec Amiens, c’est réel maintenant, vous l’avez fait !

On l’a fait dans la douleur, ça a été un match très compliqué parce qu’on a pris beaucoup de pénalités. Ca nous a tiré beaucoup d’énergie. Comme on dit toujours, un match ce n’est jamais fini, et on l’a vu à deux secondes de la fin. Il nous a resté assez de jus pour pouvoir faire la différence et maintenant on peut profiter de ce moment incroyable avec toute l’équipe. Tout le monde a fait un gros boulot et… Waow, c’est magnifique !

> Les Gothiques l’ont fait !

Ce but à la fin du temps réglementaire aurait pu vous mettre un coup sur la tête, mais vous êtes restés fort mentalement…

Il ne fallait pas qu’on lâche. On était obligé de réagir par rapport au but encaissé. Ramener la coupe, c’était la meilleure réponse possible.

Quel est votre sentiment ? Vous arrivez à mettre des mots sur cette émotion ?

Je veux dire merci à tout le monde, tous les gens qui ont cru en nous, aux Bâtisseurs pour tout ce qu’ils font, pour ce week-end qu’ils nous ont offerts, ils nous ont aidé à aller jusqu’ici. On a su les remercier en allant chercher la coupe. Merci à tous les supporters qui ont fait le déplacement ce week-end. Ils ont été fantastiques. J’ai trouvé ça incroyable. C’est juste magnifique.

On vous sent au bord des larmes !

On relâche toute la pression qu’on a ! On fait les durs, mais mine de rien, la pression sur nos épaules était énorme. Pour le public, pour nous, c’est une satisfaction d’aller chercher ce titre. On a fait le taf, on va profiter du bon moment, mais il y a encore une saison qui va continuer. A nous de faire le boulot sur le reste de la saison et finir comme il faut.

> Anthony Mortas : « Des émotions incroyables »

Vous entrez quand même dans l’histoire du club ! Un trophée ce n’est pas rien, et dans quinze ans on reparlera de vous et de cette coupe !

Oui, je rentre dans l’histoire, mais je ne suis vraiment pas tout seul. Il y a un groupe extraordinaire, des mecs qui ne lâchent rien, des battants, des mecs de caractère. C’est tout notre groupe. C’est juste magnifique de pouvoir progresser avec une équipe comme ça.

Propos recueillis par notre envoyé spécial Romain PECHON, à Paris

Laisser un commentaire