Nos prédictions pour la saison de Ligue Magnus (1/2)

Nouvelle saison de Ligue Magnus, nouveaux effectifs, nouveaux objectifs mais surtout nouveaux pronostics. La rédaction du 6 Amiénois se livre à ce petit jeu tout en présentant les forces et faiblesses de chaque équipe.

Amiens

Le duo de coach Mario Richer-Anthony Mortas a misé sur la continuité. Les nouvelles recrues vont-elles permettre de gagner une place au classement ? Il faudra pour cela avoir la même rigueur défensive que lors de la saison précédente. Une force semble déjà se détacher : le jeu de supériorité, où excelle Holden Anderson. Peut-on se surprendre à rêver du titre 20 ans après ?

Nos prédictions : 3è (Adrien) / 3è (Cyrille) / 3è (Arthur)

Angers

A l’image d’Amiens, peu de recrues ont rejoint les Ducs à l’intersaison. L’ancien Amiénois Marius Serer, et l’ancien Spinalien Matt Carter sont les deux renforts « phares » des Angevins. Après un exercice 2017-2018 en demi-teinte,  Danick Bouchard et les siens auront à cœur de mieux commencer le championnat. C’est déjà le cas avec une pré-saison sans accroc, mais la réalité de la Ligue Magnus est bien souvent différente, et il faudra composer avec une attaque sans réelle force majeure. Réelle amélioration ou euphorie passagère ?

Nos prédictions : 6è (Adrien) / 5è (Cyrille) / 5è (Arthur)

Anglet

Nouvellement promu en Ligue Magnus, Anglet n’avait plus connu l’élite depuis la saison 2007-2008. L’Hormadi s’est taillé un effectif XXL pour la division 1 la saison dernière et s’est offert une place en Synerglace Ligue Magnus. Cependant, les recrues ne semblent pas avoir renforcé l’équipe, et malgré une attaque sur le papier intéressante, la défense risque de faire défaut aux basques. D’autant que c’est l’une des équipe qui aura les plus longs déplacements à faire, ce qui n’est pas à oublier. Un maintien est-il possible ?

Nos prédictions : 11è (Adrien) / 9è (Cyrille) / 8è (Arthur)

Bordeaux

Quelle équipe peut se vanter d’avoir eu une inter-saison aussi mouvementée que Bordeaux ? D’abord invalidés par la fédération, puis validés sous conditions, les Boxers sont passés par tous les états. Mais suite aux contrôles instaurés par la FFHG, les Bordelais ont du se séparer de certaines de leurs meilleures recrues, et semblent diminués par rapport à la saison dernière, même s’ils ont enregistré l’arrivée de Tanner Glass, ancien joueur de NHL. Les Boxers sont-ils capables de rebondir ?

Nos prédictions : 7è (Adrien) / 6è (Cyrille) / 4è (Arthur)

Chamonix

Après une saison très compliquée et un maintien in-extremis, les Pionniers ne sont pas tirés d’affaire. Avec le départ de Andrew Johnston, leur meilleur pointeur, ainsi que de Tim Crowder, arrivé en milieu de saison, les Chamoniards ont perdu des atouts offensifs. Mais Heikki Leime est capable de sortir le meilleur de ses joueurs, comme lorsqu’il a failli faire tomber Rouen avec probablement l’effectif Amiénois le plus faible de ces dernières années. Peuvent-ils retrouver les playoffs cette saison ?

Nos prédictions : 10è (Adrien) / 8è (Cyrille) / 11è (Arthur)

Gap

Sèchement battus quatre matchs à zéro par Bordeaux en quart de finale des playoffs, les Rapaces de Luciano Basile n’ont pas été capables de réitérer l »exploit de l’année précédente. Après des victoires surprises avec Briançon et Gap, l’hégémonie de Basile semble toucher à sa fin en Ligue Magnus. Mais le technicien canadien possède un carnet d’adresse bien étoffé et semble toujours trouver les bonnes affaires, même lorsque l’on pense son équipe affaiblie. Peut-il refaire gagner un titre aux Rapaces ?

Nos prédictions : 4è (Adrien) / 4è (Cyrille) / 7é (Arthur)

Crédits Photo : Synerglace Ligue Magnus

Laisser un commentaire