Mario Trabucco : « Beaucoup de bien au moral »

Homme providentiel de l’offensive d’Amiens depuis le début de saison, Mario Trabucco est revenu sur la performance à Lyon et le bien procuré par cette victoire à Charlemagne.

Mario Trabucco, cette victoire à Lyon, elle doit faire du bien !

Oui, on avait besoin de ça. On travaillait fort, mais le but ne venait pas et on ne gagnait pas. A Lyon, c’est rentré, on a joué un match complet pendant soixante minutes et c’est ce dont on avait besoin.

C’est ce qu’il vous manquait depuis le début, de la régularité au cœur du même match ?

C’est ça mais c’est toujours difficile au début d’année. On a travaillé fort sur quelques matches, mais parfois on ne jouait pas de notre mieux. Mais dans le même temps, on prenait quarante tirs par match… Au dernier match, c’est rentré et ça fait beaucoup de bien au moral pour l’équipe.

Comment expliquez-vous ce changement de visage entre Gap et Lyon ?

Parfois c’est difficile. On le sait que l’on n’a pas bien joué, mais il fallait juste continuer à travailler pour que ça tourne.

Les Gothiques semblent avoir un creux à chaque deuxième période. Est-ce qu’il y a un souci physique dans l’équipe ?

Non pas du tout, on est préparés comme l’année passée. On est tous prêts, tous en forme. C’est juste que des fois, mentalement, il faut se surpasser quand on se dit que ça va être difficile. Il faut être acharnés comme toujours, et c’est comme ça que les buts et les victoires vont venir. On est toujours confiants, mais parfois ça prend plus de temps que d’habitude !

Sur le plan personnel, comment vous sentez-vous depuis le début de saison ?

Je me sens bien ! Dans l’équipe il y a quelques nouveaux gars qui se ressemblent un peu. On joue bien ensemble même si parfois il faut changer les lignes parce que ça ne marche très bien, mais contre Lyon ça a bien fonctionné et on va continuer comme ça.

Comment avez-vous réagi aux quelques sifflets du public vendredi ?

Je ne les ai pas entendus mais on m’a dit que c’était arrivé. Ils ont le droit d’être mécontents contre nous, on n’a pas encore gagné un match ici ! On aime qu’ils nous supportent, mais c’est difficile de rester positif quand on ne gagne pas. On a gagné notre premier match, et on va en gagner d’autres !

Maintenant ça demande confirmation dès demain contre Angers…

Exactement, il faut continuer maintenant. On ne peut pas être contents avec juste une victoire ! Il faut continuer pour le reste de la saison, et pas seulement un seul match. Angers est une très bonne équipe, plutôt forte en powerplay et en cinq contre cinq. Il va falloir faire notre match, utiliser à notre avantage le fait de jouer à domicile.

Propos recueillis par Romain PECHON

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire