L’oeil des supporters #2 : « L’alchimie a peut-être été trouvée »

Le 6 Amiénois, c’est également une parole donnée aux supporters. Pour ce deuxième numéro, c’est Miguel, supporter mais également membre du staff des Gothiques qui nous donne son avis sur la première partie de saison.

Bonjour Miguel, peux-tu te présenter ?

Bonjour à tous, je m’appelle Miguel Cresson et j’ai 24 ans. Je suis les Gothiques depuis les play-offs de la saison 2010-2011 et la série opposant Amiens à Rouen. En ce qui concerne le Floorball, j’y suis depuis la saison 2012-2013, je suis le responsable administratif de la section Loisirs et depuis cette année je fais partie de l’équipe 2 qui évolue en Division 3.

A quoi consiste ton rôle auprès de Mario Richer ?

Je suis le statisticien de Mario Richer. En fait, je m’occupe des statistiques pendant les matchs. Le but, c’est de compter les mises au jeu (gagnées – perdues), les tirs (cadrés, non cadrés, bloqués, ratés) pour chaque joueur de l’équipe locale. Cette tâche est utile, car avec les données que je collecte pendant la partie, les coaches peuvent effectuer des ajustements pendant les matchs car je leur rends compte de mes statistiques entre les tiers. Une fois la partie terminée, je mets toutes ces données dans un classeur Excel et cela servira à Mario et aux joueurs. Il pourra voir par exemple quel joueur a gagné le plus de mise au jeu, quel joueur n’a pas assez tiré ou encore combien d’arrêts le gardien a réalisé

Comment juges-tu la première partie de saison des Gothiques ?

Une première partie de saison compliquée. On a réalisé de bons matchs à l’extérieur et à domicile c’était un peu compliqué. Tous les matchs au Coliséum étaient serrés et disputés. Après le match face à Rouen, le début de la seconde partie a mieux démarré avec quatre victoires, dont une contre Asnières en coupe de France et deux défaites face aux deux meilleures équipes de la ligue en ce moment. L’alchimie a peut-être été (re)trouvée, et les Gothiques vont peut-être repartir sur les bases de la saison dernière, à savoir une équipe compétitive, physique et qui joue simple. Maintenant place à la suite avec la réception de Bordeaux le 13 novembre.

Quel joueur a été, pour toi, le plus marquant jusqu’ici, en bien comme en mal ?

Deux joueurs m’ont marqué positivement. Le premier, c’est Holden Anderson. C’est un très bon défenseur offensif, avec un bon shoot de la ligne bleue. Il n’hésite pas à partir devant pour créer de l’offensive. J’étais déjà impressionné lors des matchs de préparation. Le second, c’est Joey West. Toujours aussi présent en attaque comme en défense, en supériorité ou en infériorité numérique. Enfin, il est toujours là quoi (rires). N’oublions pas le jeune Baptiste Bruche qui fait un super début de saison. En déception, je dirais Giffen Nyren. Tout le monde, y compris moi, s’attendait à ce que ce soit le patron de la défense, hors ça n’a pas été le cas. Ça me fait penser à la saison 2011-2012 avec un autre défenseur qui était considéré comme un bon défenseur, Kyle Sibley. Mais bon, c’est comme ça !

Quel est le moment qui t’a le plus marqué sur cette première partie de saison ?

Pour la première partie de la saison, je vais dire que le match face à Grenoble m’a marqué. Un très bon match des deux équipes et qui s’est terminé par une victoire grenobloise sur le score de 4 à 3 si je me souviens bien. Sans oublier l’égalisation de Trabucco pour revenir à trois partout dans ce match de folie. Un bon souvenir de ce début saison malgré la défaite. En ce qui concerne la seconde partie de la saison, le match face à Mulhouse a été bon et avec la première victoire de la saison au Coliséum, enfin ! Maintenant il est temps d’enchaîner les bonnes performances au dôme pour pour pouvoir prendre le maximum de points !

Propos recueillis par Adrien ROCHER

Laisser un commentaire