Les Gothiques s’imposent grâce à Poudrier !

Fraîchement qualifiés pour le final four de la coupe de France, les Gothiques ont signé un succès face aux Rapaces de Gap, en prolongations, dans un match très équilibré.

Thillet bat son ancienne équipe

Il ne fallait pas arriver en retard au Coliseum ! Les Gothiques prenaient le match par le bon bout et frappaient d’entrée sur un superbe mouvement collectif où Halley était à la conclusion (1-0, 1’36). Dans les instants qui suivaient, Trabucco servait Matima sur un plateau, mais l’international français manquait le cadre de près (2′). Le rythme retombait légèrement, à la faveur de Rapaces qui posaient le jeu et pensaient égaliser, c’était sans compter sur une intervention de l’arbitre qui refusait le but pour une cage déplacée (6′).

La partie n’était pas des plus rythmée, mais offrait de bonnes situations et il fallait un Cooke vigilant face à Guillemain (8′), Plouffe (13′) ou encore Halley (17′) pour maintenir un écart d’un but. Plutôt dominés dans le premier tiers, les Haut-Alpins devenaient dominateurs dans le tiers médian. Si Gibb et Colomban butaient sur Buysse, l’ancien Amiénois Dimitri Thillet trouvait la faille pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 38’16). Tout était alors à refaire pour des Samariens qui n’avaient pas su concrétiser sur leurs opportunités.

Victoire en prolongations !

Heureusement pour les Picards, ils ne mettaient pas longtemps à reprendre les commandes. A peine revenus dans le troisième tiers, Trabucco envoyait le palet dans la lucarne de Cooke, en profitant d’un bon écran de Matima (2-1, 41’54). Les Amiénois revenaient avec de bien meilleures intentions, étaient bien plus entreprenants et se montraient proches d’un troisième but lorsque Matima déviait une passe forte de Poudrier, juste à côté (46′). Après une nouvelle occasion de faire le break manquée, Amiens se faisait punir par un autre ancien de la maison.

En supériorité, Bouvet tentait sa chance de près, butait sur Buysse, mais récupérait le rebond pour l’égalisation (2-2, 53’34). Malgré une fin de match à l’avantage des Gothiques, boostés par une bagarre remportée par Edwards qui haranguait la foule, les Amiénois ne parvenaient à faire la différence et étaient emmenés en prolongations. D’entrée Buysse se montrait décisif devant Biezais. Dans une prolongation qui allait dans tous les sens, Amiens faisait toutefois la différence grâce à Poudrier, sublimement servi par West (3-2, 62’21). Les Picards signaient un nouveau succès et continuaient leur marche en avant

A.R.

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

AMIENS – GAP : 3-2 (1-0, 0-1, 1-1, 1-0)

Trente-deuxième journée avancée de Synerglace Ligue Magnus,

Le Coliseum, Amiens,

Arbitrage de MM. Fabre et Peyre assistés de MM. Salmon et Goncalves

BUTS : 1-0, Halley (assisté de Romand et Bélisle), à 1’36 ; 1-1, Thillet (assisté de Gibb), à 38’14 ; 2-1, Trabucco (assisté de Matima), à 41’54 ; 2-2, Bouvet (SN, assisté de Jekimovs et Biezais), à 53’34 ; 3-2, Poudrier (assisté de West), à 62’21.

AMIENS : Buysse et Savoye (gardiens) ; Smach, Narbonne (C), Bélisle, Anderson, Prissaint, Bault, Guillemain ; Romand, Halley, Giroux, Maïa, West (A), Edwards, Matima, Poudrier, Trabucco, Da Costa (A), Plouffe, Suire, Belharfi. Entraîneur : Mario Richer.

GAP : Cooke et Darier (gardiens) ; Crinon, Reno, Melin, Gibb, Nelson, Labrecque ; Abramov, Biezais, Bouvet, Thillet, Brown, Kontos, Gutierrez, Kambeitz, Vondracek, Schmitt, Colomban, Jekimovs, Sarliève, Gallet. Entraîneur : Luciano Basile.

4 Commentaires

Laisser un commentaire