Les Gothiques ne se fixent pas d’objectifs

A l’aube de la troisième saison de l’ère Mario Richer, les Gothiques semblent prêts à rentrer de plein pied dans cette Ligue Magnus, sans pour autant se fixer d’objectif précis quant à ce nouvel exercice.

Les playoffs en ligne de mire

Après une brillante saison, quel objectif se fixent les Gothiques pour cette nouvelle année ? A en croire le vestiaire, une « simple » qualification en playoffs ferait leur bonheur. « L’objectif, c’est de jouer et gagner les matches, commentait sobrement Romain Bault. On ne va pas tirer des plans sur la comète, on va jouer match par match et voir comment ça se passe ! Il faut rester humble, jouer au hockey, et on verra par la suite. »

Si la réponse peut surprendre, elle est pourtant toute simple à comprendre à en croire Jonathan Narbonne. « Si tu te fixes des objectifs précis et que tu ne les atteins pas, la confiance peut en prendre un coup, confiait le capitaine des Gothiques. On veut faire comme l’année dernière en se mettant le moins de pression possible. »

Une mentalité similaire à l’an passé

Pas question donc de se rajouter une pression inutile à cause d’une saison surprenante pour une équipe qui ne veut surtout pas changer de ligne de conduite. « On sera exactement comme l’an dernier, des travailleurs, des gars qui ne lâchent rien, ajoutait Bault. L’optique de la saison, c’est du travail et ne jamais rien lâcher. C’est notre objectif. »

Un style de jeu qui a parfaitement réussi à la meilleure défense de la Ligue Magnus, à égalité avec Rouen et Grenoble, en 2017-2018. « On a fini avec la meilleure défensive l’an dernier et on tente de continuer là-dessus, avoue Mario Richer. On a été très solides défensivement en Angleterre et on a continué là-dessus contre Strasbourg. Si l’on parvient à limiter les lancers et les chances de compter des adversaires, on a des chances de gagner un match. Il faut continuer sur cette voie. »

Et comme le veut l’adage des grandes ligues Américaines, ce sont bien souvent les défenses qui amènent les équipes aux sommets…

Adrien ROCHER (avec R.P.)

Laisser un commentaire