Les Gothiques croquent les Boxers

Les Gothiques se relancent dès le retour de trêve ! Face aux Boxers, les Amiénois ont livré une partition complète et très intéressante pour s’offrir un très joli succès face à une des meilleures équipes du championnat (3-1) !

Halley donne l’avantage

Le début match très rythmé accouchait rapidement des premières situations. Lessard perdait un duel en contre face à Buysse (1′), tandis que Giroux, esseulé au deuxième poteau, ratait totalement le cadre en supériorité (4′). L’intensité augmentait petit à petit, mais le déchet technique empêchait les situations concrètes devant les buts de Buysse et Fouquerel.

Amiens parvenait toutefois à faire la différence. Romand perdait un premier duel devant Fouquerel mais parvenait à prendre le rebond, transmettait à Halley dans son dos qui ne manquait pas la cage vide (1-0, 13’09). Efficacité impressionnante pour des Gothiques qui n’avaient pas eu énormément de situations chaudes.

Le doublé pour Halley

Une avance qui donnait des ailes aux Samariens en deuxième période. Bault par deux fois alertait Fouquerel mais ne trouvait pas la faille (25′). Dominateurs, les Amiénois se faisaient toutefois des frayeurs défensives. Narbonne ratait sa transmission, Lessard récupérait mais butait une nouvelle fois sur Buysse (26′), avant que Barbero ne perde son duel contre la gardien international français.

Les occasions s’enchaînaient et Romand se faisait accrocher en contre et obtenait un tir de pénalité, stoppé par Fouquerel (29′). Si Lessard échouait une troisième sur Buysse, la fin de deuxième période était nettement à l’avantage d’Amiens. Da Costa se montrait dangereux en infériorité avant que les Gothiques ne parviennent à doubler la mise grâce à Halley qui jouait très intelligemment le coup en trois-contre-un (2-0, 35’45). Logique, au regard de la domination Samarienne sur la période.

Edwards buteur contre son ancienne équipe

Les Picards ne lâchaient pas l’emprise sur la troisième période. Suire manquait de peu le palet du 3-0 après un bon tir de Plouffe (42′). Edwards, quant à lui, ne ratait pas la cible après un très gros travail de Bault (3-0, 45’22). Amiens semblait avoir le match bien en main, mais voyait Bordeaux recoller. En supériorité, Terrier armait un lourd lancer frappé qui laissait Buysse de marbre (3-1, 48’13).

Un but qui redonnait des ailes aux Bordelais qui assiégeaient la cage de Buysse, sans succès. Johnston, en contre, manquait la cage (52′), puis le destin souriait aux Gothiques lorsque Janil touchait du bois sur un puissant lancer (56′). Malgré deux minutes à six contre cinq, les Girondins échouaient à réduire encore un peu plus l’écart et devaient s’incliner en terre Samarienne. Un succès de prestige pour montrer qu’Amiens est bel et bien de retour !

Adrien ROCHER

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

AMIENS – BORDEAUX : 3-1 (1-0, 1-0, 1-1)

Seizième journée de Synerglace Ligue Magnus,

Le Coliseum, Amiens,

Arbitrage de MM. Ernecq et Hauchart,

BUTS : 1-0, Halley (assisté de Romand et Giroux), à 13’09 ; 2-0, Halley (assisté de Poudrier), à 35’45 ; 3-0, Edwards (assisté de Bault), à 45’22 ; 3-1, Terrier (SN, assisté de Johnston et Mulle), à 48’13.

AMIENS : Buysse et Savoye (gardiens) ; Bault, Narbonne (C), Prissaint, Smach, Anderson, Guillemain ; Matima, Giroux, Romand, Trabucco, Belharfi, Suire, Thillet, Da Costa (A), West (A), Halley, Poudrier, Edwards, Plouffe. Entraîneur : Mario Richer

BORDEAUX : Fouquerel et Junca (gardiens) ; Janil (A), Melisko, Baazi, Moisand (C), Rambelo, Horak ; Glass (A), Terrier, Hughesman, Johnston, Lessard, Valier, Barbero, Paquin, Mulle, Loizeau, Guillaume, Auger. Entraîneur : Philippe Bozon.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire