Grenoble n’a plus le droit de se rater

Finaliste du dernier exercice et à nouveau grand favori au titre pour cette saison, Grenoble vivrait mal une nouvelle saison blanche. Présentation du cinquième adversaire des Gothiques.

Un début de saison tonitruant

Finaliste balayé par Rouen, demi-finaliste de la coupe Continentale et une élimination en huitièmes de finale de la coupe de France. Malgré les investissements réalisés à l’été 2017, Grenoble n’a clairement pas réussi sa saison 2017-2018. Et pour éviter un nouveau désastre, les dirigeants des Brûleurs ont mis les petits plats dans les grands.

Ils ont certes perdu Kyle Hardy, un des tout meilleurs défenseurs du championnat, ainsi que Jean-Philippe Côté, mais le recrutement XXL des Grenoblois fait pâlir d’envie bon nombre d’équipes. Et pour cause, Damien Fleury, Teddy Da Costa, Dominik Kramar, Olivier Latendresse et Denny Kearney ont tous posé leurs valises en Isère. De gros CV qui n’ont pas tardé à faire mouche sur la glace.

Après déjà cinq sorties (ndlr, Grenoble a déjà joué son match de la treizième journée), Grenoble n’a lâché qu’un petit point, face à Chamonix. Quatorze points pris sur quinze possibles, mais surtout trente buts inscrits avec notamment des cartons contre Angers (10-2) et Strasbourg (7-1) ! Les Isérois ne sont pas là pour faire de la simple figuration.

Le joueur à suivre : Damien Fleury

L’effectif Grenoblois est pléthorique et regorge d’excellents joueurs, mais il était tout bonnement impossible de passer à côté de Damien Fleury. Un des plus beaux CV du hockey français en activité a décidé de retourner chez les Brûleurs de Loups, après neuf ans passés à travers les très bonnes ligues européennes. SHL, Liiga, KHL et même un court passage en LNA, l’international français a connu le gratin des championnats européens.

L’ancien meilleur espoir (2006) et meilleur joueur (2010) de la Ligue Magnus revient en France avec une soif de titre et un esprit revanchard après deux dernières saisons plutôt compliquées sur le plan sportif. Muet sur les trois premières sorties, le sniper français a frappé trois fois sur les deux derniers matches et semble enfin acclimaté au vestiaire et au championnat. Il devrait être le principal danger offensif de Grenoble contre les Gothiques.

A.R.

Laisser un commentaire