FLOORBALL : Les Hoplites en imposent

Face aux deux premiers de la poule A, les Hoplites d’Amiens ont réalisé un excellent week-end et ont montré qu’il faudra compter avec eux en cette fin de saison.

Le dauphin tombe, pas le leader

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Hoplites n’avaient pas droit à un retard à l’allumage ce week-end. La première marche, l’IFK Paris, était haute, mais les Amiénois ont prouvé qu’elle était accessible. Avec un but d’entrée de Brasseur, les Parisiens se retrouvaient sous pression contre des Samariens sans complexe. Les champions de France en titre relevaient peu à peu la tête, parvenaient à frapper par deux fois et prenaient les commandes de la rencontre. Et lorsque l’IFK prenait deux longueurs d’avance, on pensait que la rencontre était pliée. C’était sans compter sur des Hoplites qui avaient de l’énergie à revendre et allaient proposer une fin de rencontre folle. Un doublé de Lhermitte, un festival de Verdier, et Amiens reprenait la tête. Toutefois pas pour longtemps puisque sur l’engagement, Paris égalisait. Piqués au vif, les Parisiens repassaient devant avec même deux longueurs d’avance. Si Verdier relançait le suspense à trente secondes du terme, une perte de balle sera fatale aux Amiénois qui s’inclinent face au leader de la poule A, non sans avoir montré un très beau visage.

AMIENS – IFK PARIS : 5-7 (1-2, 1-1, 3-4)

> Du lourd à domicile pour les Hoplites

Pour confirmer les bonnes dispositions de la veille, il fallait désormais s’imposer face à Grenoble, dauphin de l’IFK. Loin d’être une sinécure également, mais Amiens commençait une nouvelle fois tambour battant. Avec deux buts rapides, les Hoplites prenaient un excellent départ, leur permettant de mener après vingt minutes (3-2). Et, cette fois, les Amiénois allaient tenir le choc. Mieux encore, ils creusaient l’écart petit à petit sur des buts de Van Vynckt, Postel et Le Blanc pour s’offrir un large succès sur les Isérois. De quoi bien conclure un week-end qui s’annonce prometteur pour la fin de saison, à condition de garder le même niveau de jeu, car si la poule de maintien semble désormais loin pour les Picards, les playoffs se sont rapprochés et cela pourrait donner des ailes alors qu’il ne reste que quatre rencontres à disputer.

AMIENS – GRENOBLE : 6-2 (3-2, 1-0, 2-0)

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire