Double dose d’Etoile Noire pour semaine capitale

Mi-février pourrait marquer un tournant dans la saison des Gothiques. A quatre journées de la fin du championnat, les Amiénois défient l’Etoile Noire, pour potentiellement valider une place dans le top 4, avant de retrouver les Alsaciens, samedi après-midi, pour lancer le Final Four.

Strasbourg pour une saison réussie ?

Amiens semble jouer une partie de sa saison cette semaine. Qualifiés pour le final four de la coupe de France, et plus que jamais en course pour le top 4, les Gothiques seront opposés par deux fois à Strasbourg pour faire définitivement basculer la saison du côté de la réussite. Une équipe bien connue, qui n’aura toutefois rien à perdre au vu de la situation au classement des Alsaciens, et qui sait comment poser des problèmes aux Amiénois.

« On connaît bien cette équipe, parce qu’on a déjà joué contre eux trois fois, donc on a pas mal d’images vidéos sur eux et on a travaillé sur ça », explique Anthony Mortas. Et pas question de changer la préparation entre les deux évènements, peu importe l’enjeu. « Que ce soit là-bas ou en coupe de France, ça va être la même équipe donc on ne va pas chercher midi à quatorze heures. On va se focaliser sur ce premier match à Strasbourg, et puis on remettra les mêmes ingrédients pour le match en coupe de France. »

Pour se mettre en confiance avant l’évènement majeur de la semaine, les Samariens devront s’imposer en Alsace pour valider quasi-définitivement le top 4, une place méritée depuis le début de la saison. « A chaud, perdre la troisième place c’était peut-être un coup dur, mais il faut savoir d’où on vient et aussi toutes les équipes qu’il y avait au départ. On est quatrième, et quand on regarde à côté, il y a Bordeaux, Angers, Gap, Chamonix qui tourne très bien. On est à notre place. Que l’on finisse troisième, quatrième ou cinquième, c’est notre place. » Une place qu’il faut désormais confirmer, pour se rendre à Paris avec l’esprit un peu plus léger.

Adrien ROCHER

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire