Dix jours d’absence pour Philippe Halley

Sorti sur blessure après une mauvaise charge face à Angers (3-1), Philippe Halley est d’ores et déjà indisponible pour le match contre Rouen, dimanche. Le protocole commotion cérébrale ayant été enclenché, l’attaquant des Gothiques manquera même les premières échéances de 2019. 

Halley sur le flanc, Poudrier en première option ?

Outre la défaite, la première depuis la réception de Bordeaux (0-1), le 4 décembre dernier, Amiens a surtout perdu Philippe Halley, vendredi. « Il a été vu par les médecins d’Angers, le protocole commotion a été déclenché, il sera out pour dix jours, précise Mario Richer. Il va donc manquer les quatre prochains matches alors que leur joueur (ndlr : Gaborit) est libre de jouer. C’est la deuxième fois en deux ans que Phil a une commotion à Angers. Le mot se passe, il faut frapper nos meilleurs joueurs pour essayer de nous vaincre. » 

Avec déjà 23 points au compteur, le Canadien est effectivement le leader du premier trio d’attaque picard. En son absence, Mario Richer va donc devoir recomposer des lignes qui lui donnaient jusqu’ici entière satisfaction. « On aurait aimé avoir Halley pour jouer Rouen mais on va faire avec les joueurs qu’on a, poursuit l’entraîneur des Gothiques. Hier, c’était Pourdrier qui jouait au centre avec Tommy (Giroux) et Jérémie (Romand), on va voir quel choix on fera demain. Je ne veux pas trop changer les autres trios, notamment le quatrième, mais il faut trouver des solutions, des solutions pour gagner. »

R.P.

Laisser un commentaire