Deux victoires, deux défaites pour le HCAS !

D3, Féminines, U17, U20… Ils étaient tous sur le pont ce week-end pour un bilan mitigé. Les jeunes du HCAS s’imposaient tandis que les adultes devaient s’incliner !

U17 : Sans soucis contre Angers

Les jeunes de Miroslav Kecka ont signé un deuxième succès consécutif ! Deux semaines après une victoire à l’arrachée contre Strasbourg, les U17 n’ont cette fois laissé aucune chance à Angers. Grâce à un deuxième tiers-temps parfait où Amiens passait six buts aux Ducs, les Samariens s’imposaient largement sur la glace du Haras.

ANGERS – AMIENS : 1-10 (0-2, 0-6, 1-2)

D3 : Amiens craque en fin de rencontre

Auteurs de leur premiers succès de la saison contre Caen, les Amiénois de la D3 ont concédé leur troisième défaite face à Garges. Alors qu’ils avaient pris les commandes en première, puis en deuxième période, les Picards rentraient à chaque fois aux vestiaires à égalité avec les Gargeois (1-1, 2-2). Les Samariens craquaient cependant quatre fois dans les dix dernières minute de la partie et s’inclinaient sur la glace de Garges.

GARGES – AMIENS 2 : 6-2 (1-1, 1-1, 4-0)

FÉMININES : Ca ne passe pas pour les filles !

Battues par Tours lors de la première journée, les féminines ont connu la même mésaventure, encore à domicile, cette fois contre Evry-Viry. En tête après vingt minutes (1-0), mais à égalité après quarante (2-2), les joueuses d’Amiens craquaient également dans le dernier tiers et s’inclinaient 5-4 ! Déjà deux défaites en deux sorties pour les vice-championnes de France 2018.

U20 : Succès de haute volée !

Deuxième et dernier succès du week-end, celui des U20 sur la glace du HC74 ! Et quel succès. Face aux vice-champions de France de l’an dernier, les joueurs d’Olivier Duclos ont réalisé un gros coup. Lucas Besson mettait Amiens en tête à la fin du premier tiers (1-0), puis Coulaud et Herrera-Mione alourdissaient l’écart dans le deuxième (3-0). Ce dernier s’offraient un triplé dans la dernière période pour un large succès en Haute-Savoie !

HC74 – AMIENS : 1-6 (0-1, 0-2, 1-3)

Photo d’illustration : Pascal Enault

Laisser un commentaire