Brennan Sonne : « On savait que ç’allait être une guerre des tranchées »

Au-delà de la victoire acquise à Amiens, Brennan Sonne soulignait principalement la qualité du match de son équipe qui a su faire les efforts pour aller chercher un succès important sur la route.

> Mario Richer : « On manque de précision technique »

Un match physique

« C’était très dur de construire un plan de jeu. Nous avions analysé le jeu d’Amiens et c’est une équipe qui est très physique, qui est dure sur l’homme. On savait que ç’allait être une « guerre des tranchées » contre eux. Il faut se battre sur chaque palet parce que sinon, ils déferlent. On a donc travaillé sur la meilleure façon de les affronter ces derniers jours et ce n’était pas évident face à cette équipe qui bosse dur. Ça fait du bien. Pour la majeure partie du match je trouve que nous avons réussi ce que nous voulions mettre en place, et les pénalités tuées à cinq contre quatre ont aidé bien sûr. Le goal a aussi été très fort. Ils ont eu leurs chances et leurs shoots, mais Flo Hardy a assuré sa part du travail. C’est toujours un très gros match quand vous affrontez Amiens, ils font du très bon travail. Je suis content aujourd’hui de mon équipe, mais que l’on gagne ou que l’on perde, ma culture fait qu’on tente de passer à autre chose aussi vite que possible »

Propos recueillis par Adrien ROCHER et traduits par Quentin PELLATON

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire