Bilan mitigé pour les Hoplites

@Lucile Lefevre / Le 6 Amiénois

Après une défaite logique devant Besançon (3-7), vice-champion de France en titre, samedi, les Hoplites d’Amiens ont conclu leur week-end mitigé par un match nul frustrant face à Annecy (5-5), ce dimanche. 

Besançon trop fort pour Amiens

Un mois après une victoire inaugurale chez le promu nantais (2-7), les Hoplites d’Amiens ont connu un deuxième week-end de compétition fort logiquement plus compliqué contre Besançon et Annecy, respectivement deuxième et quatrième du dernier championnat. Confronté au Club Unihockey Bisontin samedi, Amiens résistait pendant vingt minutes, ne concédant qu’un but par l’intermédiaire de Botton, avant de craquer face aux transitions adverses dans une deuxième période à sens unique (1-5).

Malgré un ultime tiers convaincant, Amiens s’inclinait donc au terme d’une partie qui ne suscitait pas véritablement de regrets chez Hugo Maillard, défenseur des Hoplites. « C’est une défaite logique, c’était quand même une grosse équipe qui ne devrait pas être loin de gagner le titre cette année, considère l’intéressé. Ils ont des joueurs plus talentueux, plus techniques, plus rapides et plus complet en fait. On n’a pas fait un mauvais match mais le score est assez logique. C’est l’écart qui nous sépare de ce genre d’équipe. »

Un nul au goût amer

A contrario, le match nul arraché contre Annecy (5-5), ce dimanche, laissait un goût d’inachevé à Pierre Brasseur, le capitaine des Hoplites : « Ce résultat est un peu amer car on entamait une série de quatre matches difficiles et il faut savoir prendre des points quand l’occasion se présente de le faire. Une nouvelle fois, on s’est un peu désolidarisé dans le deuxième tiers et ça nous oblige à courir après le score. » Après une première période bien maîtrise qui leur permettait de regagner les vestiaires avec deux buts d’avance, les Hoplites perdaient effectivement le fil de la rencontre. 

Bien moins intense, Amiens se faisait rapidement remonter au score et laissait même filer le leadership dans les ultimes secondes de la période. « Je n’arrive pas à m’expliquer comment on peut perdre la tête à ce point-là durant un match, regrette Thomas Postel, impliqué sur trois des cinq buts amiénois face à Annecy. On a eu ce problème dans les deux matches, il faudra gagner en continuité à l’avenir. » Et pour cause, Amiens revenait avec de bien meilleures intentions dans le dernier tiers, parvenant même à reprendre l’avantage avant de se faire surprendre à la suite d’un face-off rapidement joué par leurs adversaires.

Avant d’aller défier l’IFK Paris et Wasquehal à la mi-novembre, les Hoplites ont montré de belles choses sans pour autant réussir à faire le plein de confiance en s’offrant un succès à domicile. 

Romain PECHON (avec Arthur Lasseron)

AMIENS-BESANÇON : 3-7

Buteurs : Postel, Lhermitte, Verdier

ANNECY-AMIENS : 5-5

Buteurs : Postel (2), Boytard (2), Verdier

Laisser un commentaire