Anthony Mortas : « On est dans une position qui nous convient »

Entraîneur-adjoint des Gothiques, Anthony Mortas est revenu sur la défaite contre Bordeaux qu’il estime logique, et sur la première partie de saison de son équipe en Ligue Magnus.

Anthony Mortas, il y a eu une belle prestation malgré la défaite…

Oui, je pense que l’on a assisté à un beau match avec deux équipes qui voulaient aller de l’avant avec des grosses défensives et des gros gardiens. Ca a donné un match assez tactique, et, malheureusement pour nous, Bordeaux s’en est mieux tiré. Ca a été très serré, 1-0 c’est assez rare en hockey, et ça a donné un bon match.

Ca a été digne d’une rencontre de playoffs…

Les arbitres ont laissé jouer, contrairement à d’habitude, les deux équipes voulaient jouer, c’était intense. Bordeaux a vraiment une belle équipe. Depuis le début, ils ont eu des petits soucis entre les blessures et les retraits de points et là ça commence à rentrer dans l’ordre, et ils vont bien remonter au classement.

Comment analysez-vous cette première partie de saison en deux temps d’Amiens ?

On a eu un début de saison difficile, où l’on pensait peut-être que ça allait être un peu plus facile avec la lancée de la saison dernière, mais jamais rien n’est acquis. Dans un coin de nos têtes, on a peut-être un peu moins travaillé et pensé que ça allait rouler tout seul. Il y a des nouveaux joueurs, des nouvelles exigences, et ça a été compliqué d’enchaîner les défaites. On ne perdait pas de beaucoup à chaque fois, mais ça ne tournait pas en notre faveur. Il y a eu un petit déclic et ensuite on a enchaîné les victoires, des gros matches. Cette défaite est un petit coup d’arrêt, mais il ne faut pas oublier que l’on venait de faire neuf victoires en onze matches, et il fallait bien que ça s’arrête un jour. Bordeaux mérite de gagner, et il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

> Henri-Corentin Buysse : « Tous les feux sont au vert »

C’était vraiment un problème psychologique sur le début de saison ?

C’est possible, oui. Quand vous finissez avec une fin de saison comme on a eu et une demi-finale incroyable contre Rouen, on pense que c’est acquis et que l’on va être dans les quatre premiers facilement. Peut-être qu’inconsciemment, joueurs et coaches, on a peut-être été un peu moins exigeant, et on a vu ce que cela avait donné. On s’est remis au travail, on s’est botté les fesses et on est bien revenu au classement. Là on est dans une position qui nous convient, et on va essayer de s’y maintenir le plus longtemps possible.

Propos recueillis par Adrien ROCHER

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire