Amiens-Strasbourg : nos tops et flops

Comme après chaque rencontre cette saison, le 6 Amiénois vous livre ses tops et flops. Aujourd’hui, place à la septième victoire d’affilée des Gothiques, contre l’Étoile Noire de Strasbourg.

On a aimé :

Deux bons gardiens

Nommés parmi nos étoiles de cette vingt-deuxième journée, Henri-Corentin Buysse et Tomas Hiadlovsky ont volé la vedette à leurs partenaires sur cette rencontre. Très solides dans leurs cages, malgré une sollicitation moindre pour le gardien d’Amiens, les deux cerbères ont réalisé des arrêts décisifs pour maintenir les deux équipes à 0-0 pendant deux périodes. Si le gardien alsacien réitère ce genre de performances, Strasbourg devrait pouvoir remonter au classement en deuxième partie de saison.

Une belle intensité

Cet affrontement entre Gothiques et Etoile Noire n’était pas le meilleur des spectacles sur le plan technique, mais il a néanmoins offert une intensité qui a permis de montrer toutes les capacités d’Amiens cette saison. Entre des strasbourgeois qui ont bousculé physiquement les samariens, et des amiénois qui ont parfaitement répondu tout en trouvant une touche de réussite, cette rencontre a montré une nouvelle facette lors d’une victoire picarde cette saison.

On a moins aimé :

Un jeu un peu trop décousu

Malgré la belle intensité, le jeu des deux équipes était souvent trop décousu pour donner un meilleur spectacle au public présent au Coliseum. La faute, en partie, à un effectif réduit côté Strasbourg, et à un enchaînement de match qui provoque une certaine fatigue obligatoire, entraînant, sur certains matches, des imprécisions techniques coupant de belles opportunités offensives.

Laisser un commentaire