Amiens – Nice : nos tops et flops

Comme après chaque rencontre cette saison, le 6 Amiénois vous livre ses tops et flops. Aujourd’hui, place à la défaite en prolongations des Gothiques, contre les Aigles de Nice (1-2).

On a aimé :

Des gardiens au top

Désignés parmi nos trois étoiles du match, Vilim Rosandic et Henri-Corentin Buysse ont brillé sur la glace du Coliseum hier après-midi. Les deux cerbères ont illuminé un après-midi relativement terne dans le jeu et ont longtemps frustrés les attaquants des deux équipes. Une très belle partie pour les deux gardiens du jour.

Une belle équipe de Nice

Sans complexes, les Niçois ont réalisé une prestation intéressante et cohérente à Amiens, malgré deux absents. Avec un jeu assez offensif, et sans se poser de questions face au but, les Aigles ont livré un match solide et ont mérité leur succès face au troisième du championnat. C’est une équipe avec laquelle il faudra sans doute compter en playoffs.

> Jonathan Narbonne : « Un match compliqué, ça arrive »

On a moins aimé :

Le manque d’imagination d’Amiens

Face à une belle équipe de Nice, les Gothiques ont semblé sans imagination, hier après-midi. Sans vrai impact, les Amiénois se sont heurtés à une solide défense azuréenne et un excellent Rosandic, qu’ils n’ont que trop rarement inquiété pour espérer quelque chose. La faute, sans doute, à un manque de présence devant le but, et à un trop grand nombre de tirs pris sans être dangereux.

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire