Amiens – Grenoble : nos tops et flops

Comme après chaque rencontre cette saison, le 6 Amiénois vous livre ses tops et flops. Aujourd’hui, place au superbe succès décroché par les Amiénois face aux Brûleurs de Loups de Grenoble (5-2).

On a aimé :

La gestion Amiénoise

C’était à se demander qui était deuxième, finaliste du dernier exercice et favori pour une finale, hier soir. Les Amiénois ont livré une partie de très grande qualité dans la gestion des temps faibles et dans le réalisme. Jamais vraiment mis en danger par les Grenoblois, les joueurs de Mario Richer ont réalisé un match au presque parfait pour ne laisser aucune chance aux Brûleurs.

L’ambiance qui monte petit à petit

Elle sera arrivée tardivement, au regard de la prestation des joueurs, mais l’ambiance revient enfin au Coliseum. S’il aura fallu attendre les cinq dernières minutes pour avoir une vraie belle ambiance digne des matches disputés récemment au Coliseum, cela peut s’annoncer prometteur, à condition de garder la même ligne de conduite en tribunes !

Une première ligne d’exception

Le trident Giroux-Poudrier-Romand a réalisé une prestation de grande classe face aux Brûleurs de Loups. Auteurs des cinq buts du match, ils ont également ajouté un sacrifice défensif de tous les instants pour protéger Henri-Corentin Buysse et leurs partenaires de la défense. Une partition plus que complète qui a très clairement tiré Amiens vers la victoire dans le choc de la journée.

On a moins aimé :

La pâle prestation Grenobloise

L’empilement de CV n’aura pas suffi pour venir s’imposer au Coliseum. Au-delà de la défaite, les Grenoblois ont été plus que limité dans leur style de jeu qui n’a posé pratiquement aucun problème à Amiens. Une prestation plus que décevante pour les dauphins de Rouen. « C’était un mauvais match, il y a beaucoup de choses à corriger » lâchera même amèrement Guillaume Leclerc à l’issue de la rencontre.

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire