Amiens et le Coliseum, ça ne marche toujours pas !

Pour la sixième fois consécutive, Amiens a connu la défaite dans son antre du Coliseum. Au quart de la saison, l’inquiétude peut être de mise.

La peur de gagner

Les Gothiques doivent-ils réaliser le match parfait pour s’imposer à domicile ? Intéressants pendant quarante minutes, les Amiénois ont déchanté dans la dernière période. « Le match parfait sera là quand on mettra nos occasions, analyse Jérémie Romand. Des équipes comme Chamonix qui travaillent fort, patinent, sont tout le temps sur nous, si on n’arrive pas à marquer pour tuer le match, on est tout le temps en difficulté, jamais à l’abri. Et quand ça fait déjà cinq défaites à domicile, peut-être que ça nous rattrape sur les fins de match. »

> Amiens méritait clairement mieux !

Pourtant, les Samariens avaient enfin réussi pris à prendre l’avantage grâce à Halley dès le début de l’ultime tiers. Ils ont cependant perdu leur hockey alors que la victoire semblait leur tendre les bras. « On n’y arrive pas, on panique un peu, on a pas mal de déchets dès qu’on est devant, explique Romand. Il y a comme un blocage. Je pense qu’on joue bien, on se crée des chances, mais ça ne passe pas, parce qu’on ne marque pas. Si on marquait on se mettrait plus à l’abri. »

> Mario Richer : « Je pensais qu’on pouvait tenir »

Incapables de s’imposer à domicile, les Picards préfèrent toutefois relativiser et restent positifs. « On espère que ça va finir par tourner, termine Romand. On ne va pas dire que l’on n’est pas inquiet, parce que c’est la sixième défaite à domicile mais ce n’est pas le moment de paniquer. Je le disais déjà au début de saison, mais elle est encore longue et il nous reste encore beaucoup de matches pour nous rattraper et on espère faire ça le plus vite possible. » Amiens a désormais quatre matches à l’extérieur pour se remettre la tête à l’endroit avant de revenir jouer au Coliseum, contre Mulhouse.

Adrien ROCHER

Laisser un commentaire