Amiens-Chamonix : nos tops et flops

Comme après chaque rencontre cette saison, le 6 Amiénois vous livre ses tops et flops. Onzième épisode après une nouvelle défaite à domicile, contre Chamonix !

On a aimé :

La très belle équipe des Pionniers

Surprenants depuis le début de saison, les Pionniers ont montré au Coliseum un niveau digne d’une équipe capable d’aller accrocher les playoffs. Sérieux défensivement, malgré quelques largesses qu’ils ont payées au prix fort, énergiques mais aussi techniques offensivement, les Chamoniards ressemblent fortement à une équipe surprise cette saison.

Un match rythmé pendant deux périodes

Si la victoire n’était pas au bout pour les Gothiques, la prestation des deux équipes pendant quarante minutes était néanmoins intéressante. Avec beaucoup de rythme et de jeux tentés, mais aussi des imprécisions techniques qui ont amené des situations chaudes des deux côtés, les deux premières périodes étaient, des propos mêmes d’Heikki Leime, un spectacle agréable à regarder.

On a moins aimé :

Un dernier tiers manqué

Alors qu’ils avaient réalisé une prestation cohérente sur quarante minutes et qu’ils venaient de prendre l’avantage en début de dernière période, les Gothiques ont incompréhensiblement perdu leur hockey lors des vingt dernières minutes. Passes et contrôles ratés, mauvais choix en zone défensive, et Amiens a fini par lâcher un match qu’il aurait dû remporter. Rageant.

Les trous défensifs

Si la victoire s’obtient par de la réussite offensive, une défaite arrive souvent à cause d’errements défensifs. Les Gothiques l’ont appris à leurs dépens hier soir. Dépassés sur le but victorieux de D’Arrisso, les défenseurs Samariens avaient déjà laissé Kazarine complètement seul sur le but égalisateur et s’étaient fait surprendre dans leur dos lors du deuxième but Pionnier inscrit par Higby. C’était trop pour obtenir mieux.

Laisser un commentaire