Amiens-Bordeaux : nos tops et flops

Comme après chaque rencontre cette saison, le 6 Amiénois vous livre ses tops et flops. Aujourd’hui, place au match de reprise entre les Gothiques d’Amiens et les Boxers de Bordeaux

On a aimé :

L’intensité de la partie

Après une partition de haute intensité à Grenoble, les Gothiques ont remis ça hier, avec l’aide bienvenue des Boxers. Les deux équipes ont offert une hockey très intense et très physique que l’on avait rarement vu depuis le début de saison au Coliseum. Si cela s’est accompagné de quelques échauffourées et de nombreuses pénalités, ce match était un très bon spectacle.

L’assise défensive

Seulement sept chances de compter laissées aux Boxers, un Henri-Corentin Buysse serein derrière une défense qui a muselé au mieux l’attaque Bordelaise, voilà la recette d’un succès contre Bordeaux. Certes, les trop nombreux revirements sur les relances auraient pu coûter cher, mais l’assurance défensive d’Amiens face à une des meilleures équipes du championnat est rassurante pour la suite de la saison.

L’ambiance

La réception des Boxers a permis la meilleure ambiance de la saison, et de très loin. Les centaines d’étudiants qui ont garni le Coliseum hier soir ont assuré une ambiance de qualité durant toute la rencontre, bien au-delà de ce que l’on avait pu voir et entendre depuis le début de cet exercice de Ligue Magnus.

On a moins aimé :

Les revirements en zone défensive

Les Gothiques ont redonné trop de fois la possession du palet à Bordeaux dans des situations très chaudes. S’il n’y a eu aucune conséquence, grâce à un excellent Henri-Corentin Buysse dans les cages Amiénoises, les Samariens ont trop souvent joué avec le feu dans leur zone. Face à une équipe plus en réussite devant les cages, cela pourrait se payer bien plus cher !

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire