Amiens – Bordeaux : nos étoiles de la série

Comme après chaque journée de Ligue Magnus, la rédaction du 6 Amiénois vous livre ses meilleurs joueurs du match, sous forme d’étoiles. Cette fois-ci nous nous concentrons sur l’intégralité de la série de quart de finale entre Amiens et Bordeaux.

Première étoile : Spencer Edwards

Il aura tout simplement été le joueur le plus en vue offensivement de la série, peu importe l’équipe concernée. Parfois maladroits, à l’image du premier match, parfois chirurgical, comme sur ses trois doublés, l’ancien attaquant des Boxers a fait très mal à sa précédente équipe. Intenable sur l’ensemble des sept matches, avec l’aide de ses compagnons de ligne Joey West et Bastien Maïa, le canado-britannique a été un des maillons essentiels de la qualification en demi-finale. Après une saison régulière en demi-teinte, Edwards se réveille au meilleur des moments, terminant avec dix points, dont six buts, en sept matches et un différentiel de +6. Le meilleur dans ces trois domaines.

> Jonathan Narbonne : « Très fier d’être capitaine de cette équipe »

Deuxième étoile : Félix Plouffe

Très solide dans son jeu défensif, le centre du quatrième trio a également fini en trombe la série sur le plan offensif. Précieux pour contenir les meilleurs blocs adverses, aussi bien à égalité numérique qu’en infériorité, le transfuge de Trois-Rivières a été discret mais d’une importance capitale. Il s’est également mué en buteur décisif lors du match 5 où il égalisait à 3-3 en infériorité, puis sur la sixième partie il inscrivait le 2-0 sur un superbe mouvement. Une partition complète sur l’ensemble des sept matches.

> Jérémie Romand : « On est très fier de ce que l’on a fait »

Troisième étoile : Henri-Corentin Buysse

Le roc Amiénois a confirmé qu’il était bien un des tout meilleurs gardiens de la Ligue Magnus. S’il a pu paraître en difficulté sur une rencontre, il a globalement réalisé un travail conséquent et de qualité face à des Bordelais très opportunistes. D’un très bon niveau sur les rencontres 6 et 7, où Amiens n’avait que d’autre choix que de s’imposer, le portier international des Gothiques a permis une qualification loin d’être évidente au début de la série et a remporté son duel avec un Clément Fouquerel qui a baissé de rythme sur la fin.

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire