2018, l’année faste des Gothiques

Cela faisait longtemps que les supporters des Gothiques n’avaient pas autant vibré pour leur équipe. Mais au travers d’une année 2018 excelle, que nous avons revécue avec l’aide de deux joueurs, il semble qu’Amiens retrouve sa place parmi le gratin du hockey français.

Retour parmi les grands

Un retour en demi-finale du championnat après sept ans d’absence, une qualification historique pour Bercy, et une place retrouvée parmi les équipes phares du championnat. Le bilan de l’année civile des Gothiques est plutôt reluisant sur le plan sportif. Et ce ne sont pas les joueurs qui diront le contraire. « On a très bien fini la saison précédente, avec des beaux playoffs contre Rouen, détaille Jérémie Romand. On a eu un début de saison très délicat, mais comme on le disait après chaque match, on a continué à travailler, on a gardé la tête sur les épaules. Avec le vestiaire soudé comme on a depuis deux ans, on a réussi à relever la tête, et depuis, on vit une très belle saison. »

Un avis partagé par un de ses compagnon du premier bloc. « Ce que je retiens de cette année, c’est que l’on peut se sortir de n’importe quelle impasse. On a su remonter la pente, et je trouve ça merveilleux, ajoute Tommy Giroux. C’est de la force de caractère, c’est notre équipe ! Je ne pense pas que beaucoup de gens avaient prédit ça après nos premiers matches de la saison où ça n’allait vraiment pas bien. On a réussi à s’en sortir tous ensemble, on a gardé notre attitude positive et entre nous, on savait qu’on allait s’en sortir. Il fallait continuer à travailler, et on a trouvé notre manière de jouer tous ensemble. Tout le monde contribue, et c’est ce qui est très bien chez nous. Tout le monde fait sa part du travail. »

Et lorsque vient le moment de parler d’un moment-clé de l’année, la réponse est un peu plus surprenante. « C’est difficile de garder un seul moment. Est-ce que le match contre Asnières ne nous a pas fait du bien également ? C’était une D3, mais ça a permis à beaucoup de joueurs de marquer et de retrouver de la confiance avec le palet. Si on regarde ce qu’il s’est passé derrière, c’est vraiment depuis ce match là que l’on roule vraiment bien, analyse Romand. Derrière, on avait un déplacement très important avec Chamonix et Nice, et c’est un beau tournant pour notre saison. Remporter ces deux matches après le début de saison que l’on avait eu, c’était très important. On a réussi à le faire et ça a donné de la confiance à toute l’équipe. »

Si les Gothiques ont lancé 2019 de manière idéale en ayant remporté leurs trois matches, dont un succès de prestige contre Grenoble, 2018 restera comme l’année du renouveau pour une équipe qui semble retrouver la voie du succès.

A.R.

Photo d’illustration : Lucile Lefèvre – Le 6 Amiénois

Laisser un commentaire